Thème 5 : Rencontres, transferts, interactions : modalités et fonctionnalités

Responsable : Abdenbi Lashkar, professeur d’arabe

Le thème 5 réunit les recherches sur les phénomènes de circulation, sur les vecteurs d’échange au sein d’espaces diversement reliés, ou encore entre différentes formes et modes d’expression, tel que les deux sous-thèmes qui le composent (« Itinérances, réseaux et échanges » et « Interaction des formes ») l’attestent.

À l’échelle internationale, tant à l’époque moderne que dans un monde contemporain globalisé, entre pays dominants et États émergents, divers phénomènes donnent lieu à des influences unilatérales ou réciproques qui contribuent à modeler les espaces, à modifier leur configuration, à infléchir leur organisation et les prises de décisions. Ainsi, des réseaux établissent de fait des relations entre des aires distantes géographiquement et souvent éloignées, par ailleurs, sur les plans politique, idéologique et culturel, ou mettent en œuvre de véritables stratégies qui favorisent la circulation des hommes, des idéologies et des idées, des usages et des traditions, des marchandises économiques ainsi que des courants et biens culturels. Les transferts qui s’opèrent dans ce cadre et les modalités qu’ils recouvrent constituent un des principaux objets d’étude de ce thème, de même que les agents, humains et autres, par lesquels ces échanges s’opèrent ou sont opérés. On s’intéressera ainsi aux relations diplomatiques comme au contournement des canaux des relations institutionnelles entre les États, de même qu’aux programmes visant à maintenir ou étendre l’influence sur des espaces voisins ou plus lointains à des fins politiques ou économiques. Hors du cadre formel des relations internationales, l’observation de la circulation des idées et des cultures – avec une attention particulière aux supports de cette circulation –, leur adaptation et les constructions et déconstructions qui en sont la conséquence constituera un autre enjeu de la recherche à l’intérieur de ce thème.

Dans les domaines esthétique et herméneutique, les notions de rencontre, de transfert et d’échange seront étudiées au prisme de l’interaction des formes et de l’intermédialité. Par-delà les questions d’hybridations formelles, on s’intéressera à la relation entre texte et image, dans le roman graphique ou la bande dessinée notamment, ainsi que dans le recours à la vidéo dans le domaine poétique. Les modalités de la production du sens ainsi que les modifications qu’elles entraînent sur le plan narratif et poétique et, de façon générale, sur chacun des médias, seront au cœur de ces recherches.