Appel à communication - De chair et d'os

De chair et d’os

Mise en scène et représentations des corps et du désir dans les sociétés des Suds et des Orients

 

Journées jeunes chercheur.euses

LLACS ─ ReSO, Université Paul-Valéry, Montpellier III

28 et 29 mai 2021

 

« L’esprit est ardent mais la chair est faible » rapporte l’évangéliste Matthieu (26:41). La chair et l’os, compris comme synecdoques de l’humain, soulignent traditionnellement sa nature sensible et limitée. Ils s’opposent au caractère intelligible et éternel et de la psyché et s’inscrivent alors dans une dualité constitutive de l’humain.

L’étude des corps de chair et d’os, champ d’exploration des arts picturaux ou scéniques, de la littérature ou des sciences humaines, s’inscrira dès lors nécessairement dans un ensemble de schèmes, dichotomies et relations entre le visible et le caché, le sacré et le profane, le collectif et le singulier, etc….

Par ailleurs, si la chair renvoie l’humain à ses propres limitations physiques et temporelles, elle est le signe et l’expression d’un manque et s’articule au monde et à l’altérité par le biais du désir ou de son antagoniste, la répulsion. Les ramifications politico-éthiques de ce rapport singulier à l’extériorité sont nombreuses et traversent l’histoire de la pensée, d’Épicure à Levinas, en passant par Freud.

De plus, la relation de la chair et de l’os évoque également l'alliance de la structure et de l’apparence, du fond et de la forme, au service d’une unité singulière. Elle exprime le passage du dedans au dehors, et interroge donc les notions de seuils, de frontières et de communications.

Dès lors, entre opposition et complémentarité, dualité et unité, intérieur et extérieur, l’humain de chair et d’os apparait comme un objet anthropologique complexe traversé par une tension permanente entre sa finitude et son désir, par définition illimité.

 

Axes de recherche indicatifs :

• Corporalités, entre dualités et dichotomies                                    

• Non-dits et inter-dits

• Corpus, fonds et formes                                                   

• Érotisme et désir

 

 

Les propositions devront compter 250 mots maximum et être accompagnées d’un bref CV à envoyer à l’adresse mail « jellacspaulvalery@gmail.com » avant le 30 mars 2021, avec les informations suivantes : nom et prénom, adresse électronique, affiliation institutionnelle, sujet de thèse en cours. La réponse sera communiquée fin mars.

 

La langue de travail sera le français, chaque participant.e disposera de 20 minutes pour sa présentation, suivies de 10 minutes de discussion. Les communications pourront donner lieu à une publication des actes dans la revue Humanités des Suds et des Orients.

 

Cette manifestation se tiendra les 28 et 29 mai 2021 à l’université Paul Valéry (site Saint Charles).

 

Comité d’organisation : Alice Champollion, Alya Ben Hamida, Thomas Marti.